The Pigeon Hole Cafe Bar, refuge pour oiseaux de jour

Promis, on ne vous y prend pas pour un pigeon. Niché à l’écart de l’agitation de la bruyante Peckham road, le mini café Pigeon Hole s’apparente à un petit cocon. Celui-là même où l’on aime venir se lover pour y boire un chocolat chaud les après-midis d’hiver. Mais pas que.

Dans le quartier, les habitués viennent s’y attabler pour savourer des toasts aux oeufs au petit déjeuner et siroter un cocktail en fin de journée. A l’heure du déjeuner, les plats varient au fil des saisons mais pas sur la fraîcheur et la qualité, irréprochables. Dans l’après-midi, les tablées laissent place aux travailleurs venus profiter du wifi, du très bon café et des délicieux petits gâteaux qui trônent sous cloche sur le comptoir.

On y va : hiver comme été. Situé sur une petite place en retrait de la route, le Pigeon a quelques tables extérieures, qui devraient ravir les fumeurs.

On aime : les livres à disposition sous le comptoir. La sélection musicale, agréable et indé. Le personnel, discret et charmant. Observer le défilé des habitués qui viennent se réapprovisionner en pain frais.

Le petit + : le lieu expose des artistes locaux et parmi la déco, certains meubles sont à vendre. Ayez l’oeil ouvert.

Ouvert dès 8h30 en semaine, jusqu’à 21h30 le soir et de 10h à 17h le dimanche.

Alice Thierry de Ville d'Avray

La semaine de Do It

Les + lus